couleurs

De Laxe à Silleda (10 km) en 2h de marche puis bus pour Santiago

{ Publié par voyages }
{ 19:02, 26/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

Très mauvaise nuit avec beaucoup de pélerins et surtout les bruyants espagnols. C'est la fin du voyage, encore 10 km à marcher puis le bus 40 min pour Santiago. Demain pluie alors j'ai préféré prendre le bus aujourd'hui pour éviter d'être trempée demain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



De Castro à A Laxe (18.3 km) en 4h30 de marche

{ Publié par voyages }
{ 19:01, 25/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

 

 

 

 

 

 

 

 

 



De Cea à Castro Dozon (14.5 km) en 4h de marche

{ Publié par voyages }
{ 19:00, 24/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

On avait le choix entre 2 variantes, une de 19,5 km qui passait par le monastère d'Oseira et l'autre que nous avons prise de 14,5 km; nous avons choisi la 2ème et ça montait encore beaucoup. On a traversé beaucoup de petits bourgs avec de superbes villas et beaucoup de chiens...

Il fait toujours aussi beau, 22 cette après midi mais ils ont prévu la pluie à partir de samedi et surtout la chute des températures. Je vais surement finir en bus et plus tôt.

Les photos plus tard. Pour la première fois, l'auberge a le wifi mais c'est quand même très lent pour télécharger les photos. Toujours 6 Euros la nuit mais celle-ci est très confortable et nous sommes peu nombreux car beaucoup ont préféré continuer et marcher 25 km pour l'étape suivante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



D'Ourense à Cea (22.5 km) en 25 min de bus

{ Publié par voyages }
{ 18:57, 23/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

Encore un changement de programme. Le pélerin n'est jamais venu me rendre mon chargeur qui est resté à l'étape précédente. L'hôtelier va me le ramener aujourd'hui à Ourense mais uniquement vers midi.

Du coup j'ai décidé de prendre un bus, il y en a 1 à 14h00. Les photos plus tard car ça rame.

A Cea, nous avons acheté du pain. Sa recette procède d'une longue tradition boulangère qui remonte au XIIIe siècle. Cea conserve également d'anciens fours à pain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



De Xunqueira à Ourense (22.5 km) 15 km en 5h de marche et 7 km en bus

{ Publié par voyages }
{ 18:56, 21/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

La ville d' Ourense ou Orense, doit peut-être son nom à l'existence de sables aurifères dans le cours du Mino. Le site était surtout réputé dans l'antiquité pour ses eaux thermales sulfureuses qui jaillissent à 68 degrés des fontaines de Las Burgas. Le pont romain, édifié sous Auguste pour traverser le torrent, fut reconstruit au XIIIe siècle, faisant ainsi de la ville une étape sur le chemin de Saint-Jacques.

De l'époque romaine, il ne reste que quelques pierres de taille à la base du Puente Viejo. Ce pont est l'emblème d'Ourense. Cette ville de plus de 110 000 habitants est devenue un important centre économique régional, mais elle a su préserver son vieux quartier autour de la cathédrale San Martin dont elle s'enorgueillit.

J'ai loué une chambre avec airbnb, je suis en plein centre ville. L'appart est superbe, je suis toute seule. J'ai oublié mon chargeur à l'étape précédente. Heureusement un pélerin qui dort ce soir là-bas, va me le ramener demain. Le chemin était pas très intéressant, en plus il faisait tout gris. On a pu prendre un bus pour les derniers kilomètres.

Quelques photos:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut trouver sur le chemin des pommes, des figues, des noix, des mures, des coings, tout cela à portée de main. C'est laissé à l'abandon car beaucoup de maisons et villas sont vides. Les gens ne viennent que pour les vacances. On pourrait faire des tonnes de compote avec tous ces fruits qui se gaspillent par terre ou font le bonheur des oiseaux et des pélerins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



De Vilar à Xunqueira de Ambia (14 km) en 3h de marche.

{ Publié par voyages }
{ 18:55, 20/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

La petite ville de Xunqueria de Ambia est irriguée par le rio Arnoia. On y trouve quelques vestiges romains: une borne militaire et les restes d'une ancienne voie. Mais le monument le plus remarquable de la ville est sa très belle église romane, ancienne collégiale érigée à l'emplacement d'une très ancienne chapelle dédiée à la Vierge.

Pour une fois, on a pris notre temps, parties à 10h car il n’y avait que 14 km à marcher sur terrain plat, en fait c’est jamais réellement plat, ça monte et ça descends mais pas trop. Il fait encore super beau 23 degrés l’après-midi. On a vu énormément d’ horréos, ces séchoirs à grains typiques de la Galice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’auberge est moderne mais il y a déjà trop de monde et pour le moment pas d’eau chaude et pas de couverture. On attend l’hospitalier pour voir si le chauffage fonctionne.

 

 

 

Demain c’est l’arrivée à Ourense, je vais y rester 2 jours, il ne restera que 6 jours de marche. C’est 22,5 km mais ça descend. Ca devrait aller...

Finalement on est parties dans une auberge privée à 15 Euros chacune. La chambre est superbe. La salle de bain est moderne avec douche à l'italienne.

 

 



De Laza à Vilar de Barrio (19.4 km) en 5h de marche

{ Publié par voyages }
{ 17:54, 19/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

Bien évidemment, ce n’était pas vrai. Nous avons donc commencé à marcher à 7h15 avec mon téléphone portable et sa lampe de poche. Expérience que je ne referais jamais, très stressante mais heureusement pour nous, le chemin était plat. On a quand même eu la joie de voir le lever du soleil. On est passé de 600 à 1000m d’altitude pour redescendre à 600 m.

On s’est arrêté pour le café à Albergueria, chez Luis, au bar Rincon del Peregrino. C’est un haut lieu de ce chemin célèbre pour toutes ces coquilles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Vilar, ce fût le paradis, on s’est retrouvée toutes les 2 à l’auberge. Le temps était magnifique, 22 degrés l’après midi. L’auberge super sympa et moderne comme la plupart des auberges en Galice.

 

 

 

 



De Campobecerros à Laza (18 km) en 4h de marche

{ Publié par voyages }
{ 17:51, 18/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

Laza, sur le versant de la montagne San Mamede, conserve jalousement des traditions galiciennes archaïques qui se rattachent à des rites agraires ancestraux. La route était magnifique, on a longé une vallée pendant longtemps puis marché sur la route encore plus longtemps. On a pu voir les travaux qui préparent l’arrivée du TGV.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’auberge municipale est tout au bout du village comme très souvent. Cette fois-ci nous sommes 8 que des nouveaux.  Nous avons décidé pour demain (moi et Marie la française) de prendre un bus pour nous avancer de 3,8 km car l’étape de demain est de 23km et je préfère ne pas dépasser les 20 km par jour. Il y a un bus à 6h30 du matin, on va donc arriver super tôt au village où un café était supposé ouvrir à 7h00.

 

 

 



De A Gudina à Campobecerros (20.3 km) en 5h30 de marche.

{ Publié par voyages }
{ 17:49, 17/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

C'était une des plus belles étapes du chemin. En plus le soleil était au rendez-vous, il faisait 7 au matin et 14 à l'arrivée. On est montés d'abord sur les hauteurs de la Seca pour traverser une série de petit hameaux plus ou moins abandonnés, avec une vue splendide sur un barrage. Le chemin se poursuit entre crêtes et vallées, dans un environnement où se côtoient les chênes, les châtaigniers, les prunelliers et les genêts. On a beaucoup marché sur des petites routes de campagne avec peu de circulation.

On est aussi dans une auberge privée, c'est la seule, 8 Euros mais on n'est plus que 5 pélerins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



De Lubian à A Gudina (23.8 km), 7 km en taxi et 16 km en 4h de marche.

{ Publié par voyages }
{ 22:48, 16/10/2018 } { Publié dans LA VIA DE LA PLATA } { Lien }

Les 1500 habitants du village A Gudina vivent perchés à 980m d'altitude, sur des terres granitiques sillonnées par de nombreuses rivières dont le débit, modeste en été, peut augmenter de façon très significative l'hiver, à cause des fréquentes chutes de neige et de pluie.

Le paysage continue de changer: noyers ou châtaigniers bordent le chemin. Changement de langue et d'habitudes aussi: ici, on parle galicien, et le repas du midi est pris plus tôt qu'en Andalousie ou en Castille.

C'est une très bonne décision que j'ai prise de prendre un taxi car les 16 km étaient pas faciles. Les 7 premiers km étaient l'ascension jusqu'au col de la Canda. Le taxi m'a déposé au village du même nom. Le chemin était magnifique et le soleil est revenu, normalement pour toute la semaine. Après le village, on est entré en Galice. Je suis arrivée la première à l'auberge, 6 Euros la nuit. Elle a été désinfecté car envahie par les punaises l'an dernier. Il fait beau, c'est super agréable par contre côté nourriture, c'est pas ça...

Je vais aller visiter un peu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Galice, c’est la région autonome qui gère une grande partie des refuges. Naguère donativo,             les refuges sont aujourd’hui accessibles au prix de 6 Euros la nuitée. C’est très raisonnable pour l’entretien de ces hébergements qui sont en général de bonne tenue et très moderne.

 

 

 

 

 



{ Page précédente } { Page 1 sur 244 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Amis
Album photos
Livre d'Or

«  Décembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Derniers articles

Demenagement. retrouvailles.
printemps en couleur femme
Les Monyselia sont (bientôt) de retour !
Un défi haut en Couleurs !
Des couleurs................
meilleurs Voeux
Des balcons en couleurs
Beau à partager
Miam miam les huitres !
Pour éviter les coups d'chaud !

Rubriques

Couleur des mots
calendrier
Chez les Monyselia !!!
Couleur Arc en ciel
Couleur de la Blogovie
Couleur de la nature
Couleur des boites postales
Couleur des émotions
Couleur des tables
Couleur des traditions
Couleur des Villes
Couleur des voyages
Couleur du jeu !
Couleur du Rire !
Couleur du Sport
enfance et couleurs
girondes
Le Bleu
Le Jaune
Le Rose
Le Rouge
Le Vert
Le Violet
Les Animaux
Livres
Monyseli...Art !
sulfures



Menu


Chez Ysa
Chez Delia
Chez Monette*
Chez Marmousette
Image'in
Chez Didi
Chez Dous le poète
Camping-car
Mika-photo-vidéo